Mathieu NeviansChief Creative Officer

Il débute en 1995 chez BDDP (ex TBWA), DDB et plus particulièrement chez BETC ou il fait ses premières armes. Il poursuit sa carrière chez Devarrieux-Villaret , GREY, BETC à nouveau et DDB Paris. Après un court passage chez Herezie, il décide avec Oliver et Mehdi de fonder l'agence La Force et de devenir indépendant. Après toutes ces années couronnées de prix internationaux au sein de grands groupes de communication, pourquoi choisir d'être indépendant ? Une certaine liberté et la nécessité de renouer le contact entre créatifs et clients, ce qui semble se perdre dans de trop gros groupes. Mais la raison principale, elle reste à découvrir, autour d'un brief avec vous.

Olivier Henry-ChiefCreative Officer

Après avoir débuté en 1995 chez BETC et BDDP (ex TBWA), poursuivi chez Grey, Alice, Lowe, DDB et Herezie, Olivier a franchi le pas de l’indépendance en devenant co-fondateur de LA FORCE en 2016. Avec plusieurs prix internationaux et nationaux (Cannes, Clio, Epica, Club des AD, Grand Prix Stratégie…) obtenus pour des clients tels que P&G, Audi, Nike, Bouygues Telecom ou l’Équipe, Olivier a gardé sa passion intacte pour la publicité sous toutes ses formes, le bon vin et les cigares. S’il faut mentionner que l’alcool est à consommer avec modération, il est aussi important d’ajouter qu’Olivier vit à Paris avec Virginie et ses deux enfants.

Mehdi El AljCEO

C’est en 1994 que Mehdi commence comme concepteur-rédacteur chez DDB puis Ogilvy, BETC avant de devenir directeur de Création chez Mc Cann, Leo Burnett ou encore Saatchi. Son travail remarqué sur Four Roses, Yoplait, Nissan, Michelin, P&G le pousse à prendre la direction générale de TBWA puis JWT. Des clients comme Nivea-Beirsdorf, Mc Donald’s, Société Générale ou encore Sunsilk (Unilever) lui font confiance. Quand Mehdi n’est pas occupé par un client, une campagne, un collaborateur à recruter, ou à faire un point financier, il passe le peu de temps qu’il lui reste avec une raquette et une petite balle jaune à visiter toutes les surfaces parisiennes et de la petite couronne.

Mathieu NeviansChief Creative Officer

Il débute en 1995 chez BDDP (ex TBWA), DDB et plus particulièrement chez BETC ou il fait ses premières armes. Il poursuit sa carrière chez Devarrieux-Villaret , GREY, BETC à nouveau et DDB Paris. Après un court passage chez Herezie, il décide avec Oliver et Mehdi de fonder l'agence La Force et de devenir indépendant. Après toutes ces années couronnées de prix internationaux au sein de grands groupes de communication, pourquoi choisir d'être indépendant ? Une certaine liberté et la nécessité de renouer le contact entre créatifs et clients, ce qui semble se perdre dans de trop gros groupes. Mais la raison principale, elle reste à découvrir, autour d'un brief avec vous.

Olivier Henry-ChiefCreative Officer

Après avoir débuté en 1995 chez BETC et BDDP (ex TBWA), poursuivi chez Grey, Alice, Lowe, DDB et Herezie, Olivier a franchi le pas de l’indépendance en devenant co-fondateur de LA FORCE en 2016. Avec plusieurs prix internationaux et nationaux (Cannes, Clio, Epica, Club des AD, Grand Prix Stratégie…) obtenus pour des clients tels que P&G, Audi, Nike, Bouygues Telecom ou l’Équipe, Olivier a gardé sa passion intacte pour la publicité sous toutes ses formes, le bon vin et les cigares. S’il faut mentionner que l’alcool est à consommer avec modération, il est aussi important d’ajouter qu’Olivier vit à Paris avec Virginie et ses deux enfants.

Mehdi El AljCEO

C’est en 1994 que Mehdi commence comme concepteur-rédacteur chez DDB puis Ogilvy, BETC avant de devenir directeur de Création chez Mc Cann, Leo Burnett ou encore Saatchi. Son travail remarqué sur Four Roses, Yoplait, Nissan, Michelin, P&G le pousse à prendre la direction générale de TBWA puis JWT. Des clients comme Nivea-Beirsdorf, Mc Donald’s, Société Générale ou encore Sunsilk (Unilever) lui font confiance. Quand Mehdi n’est pas occupé par un client, une campagne, un collaborateur à recruter, ou à faire un point financier, il passe le peu de temps qu’il lui reste avec une raquette et une petite balle jaune à visiter toutes les surfaces parisiennes et de la petite couronne.